Remplir sa piscine en cas de Restrictions d'Eau

967 Vues

En France, pendant les périodes de restriction d'eau 2023, remplir sa piscine peut être soumis à des règles strictes ou même être interdit selon le niveau d'alerte en vigueur. Il est donc important de vérifier les règles spécifiques de votre région en matière d'utilisation de l'eau avant de remplir votre piscine.

Comment remplir sa piscine en cas de restriction ?

Il existe un grand nombre de réglementation légales lorsque l'on est propriétaire de piscine. Si vous êtes autorisé à le faire, plusieurs astuces peuvent vous aider à économiser de l'eau, telles que remplir la piscine tôt le matin ou tard le soir pour éviter l'évaporation rapide de l'eau et recycler l'eau en utilisant des équipements de filtration et des produits de traitement adaptés.

Quel niveau d'alerte pour ma piscine ?

Ça dépend ! Les niveaux d'alerte autorisant le remplissage des piscines peuvent varier en fonction des départements et des préfectures, mais en général, le remplissage des piscines est autorisé pendant les niveaux d'alerte moins sévères, tels que la vigilance ou l'alerte, sous certaines conditions. Cependant, il est important de se renseigner sur les règles précises en vigueur dans votre région et de respecter les consignes données pour éviter les amendes.

Pendant ces niveaux moins sévères, il peut être autorisé de remplir partiellement la piscine, sous certaines conditions.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons également à :

  • utiliser de l'eau de pluie ou en provenance d'un puit ;
  • vérifier l'absence de fuites ;
  • utiliser des équipements de filtration ;
  • produits de traitement adaptés.

Pendant les périodes de crise, le remplissage des piscines est généralement interdit pour garantir l'exercice des usages prioritaires de l'eau. 

Remplir sa piscine dans le cas d'une restriction d'eau en France est possible, encore faut-il s'y prendre correctement

Rappel des niveaux de restrictions d'eau

Nous avons réalisé un article complet pour comprendre les restrictions d'eau en France et comment y faire face.
Les niveaux d'alerte en cas de restriction d'eau varient en fonction de la gravité de la situation.

En cas de crise (alerte de niveau 4), seuls les prélèvements prioritaires sont autorisés et les prélèvements pour l'agriculture sont interdits totalement ou partiellement, concernant l'ensemble du barème des vigilances et mesures de restriction, voici le détail :

Niveaux d'alertesQuelles mesures à appliquer ?

Niveau 4:
Crise

  • Arrêt des prélèvements non prioritaires.
  • Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).
  • Les prélèvements d'eau pour l'agriculture sont interdits totalement ou partiellement, ainsi que de nombreux usages domestiques ou d'espaces publics (arrosages des massifs floraux, fontaines, nettoyages des voiries…).

Niveau 3 :
Alerte renforcée

  • Limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures.
  • Réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), voire interdiction de certains prélèvements.

Niveau 2 :
Alerte

  • Interdiction à certaines heures d'arroser les jardins, espaces verts, golfs, de laver sa voiture.
  • Réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu'à 3 jours par semaine), mesures d'interdiction de manœuvre de vanne, d'activité nautique, etc.

Niveau 1 :
Vigilance

  • Information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d'eau.
  • Les niveaux d'alerte et d'alerte renforcée exigent de réduire tous les prélèvements et interdisent les activités impactant les milieux aquatiques. Jusqu'à 50 % d'économie d'eau peuvent être exigés.

Comment arroser son jardin malgré l'interdiction d'arrosage ?

Arroser le jardin pendant une période de restriction d'eau peut sembler difficile, mais il existe quelques astuces pour minimiser la consommation d'eau tout en gardant vos plantes en bonne santé.

Tout d'abord, arrosez tôt le matin ou tard le soir pour éviter l'évaporation rapide de l'eau. De plus, arrosez directement les racines des plantes plutôt que les feuilles et les fleurs, car cela permet à l'eau d'être absorbée plus efficacement. Vous n'avez peut être pas eu l'occasion de choisir les plantes les plus adaptées à votre climat (celles qui auront besoin de moins d'eau pour survivre). Pas de panique, vous pourrez utiliser des paillis organiques pour retenir l'humidité dans le sol et réduire l'évaporation de l'eau.

Ce blog vous a-t-il été utile?
Blog navigation

Derniers articles