Anti-phosphates

Retrouvez les produits contre les phosphates présents dans votre bassin. Plusieurs marques pour répondre à tous vos besoins.

Anti-phosphates Il y a 1 produit.

Filtres actifs

Bayrol - Nophos - 1L

La formule du Nophos est très concentrée en lanthane, un composé chimique qui permet aux phosphates de s'agglomérer ensemble afin qu'ils restent...

35,50 €

Le phosphate peut rapidement devenir un gros inconvénient pour les propriétaires de piscine. Pour éviter la prolifération des algues (qui se nourrissent de cet engrais pour grandir), il est important de s’en débarrasser.

Le phosphate est une substance naturellement présente dans l’environnement qui est composée d'atomes d'hydrogène et de phosphore. Il peut être apporté par les eaux de pluie, par les poussières et les débris de végétaux, par les crèmes solaires, par l'eau que l'on rajoute dans la piscine après une trop grande évaporation, etc.

Si vous constatez que des algues se développent dans votre piscine alors que le pH de l'eau (compris entre 7,2 et 7,8) et le taux de produit désinfectant et algicide (chlore, brome, etc.) sont corrects, il est possible que cela soit dû à une surcharge en phosphate de l’eau de votre bassin. Si votre eau est trop chargée en phosphate, le chlore ne va plus agir et les algues vont continuer de proliférer.

Dans ce cas, vous devez procéder à une analyse de l’eau de votre piscine. Si l’analyse (via des bandelettes colorimétriques par exemple) confirme que des phosphates sont bien présent dans votre eau devenue verte, il faut alors acheter des produits de traitement anti-phosphates pour la piscine. Ainsi en l’absence de phosphates dans votre eau, les algues ne pourront plus se développer !

En pratique, vous devez d’abord effectuer une chloration choc pour éliminer les algues du bassin. Puis, après avoir calculé le taux de phosphates dans l’eau, vous devez verser le produit anti-phosphates devant les skimmers en laissant tourner la filtration pendant 24h non-stop, tout en respectant les consignes d'utilisation. Après cela, vous devrez vérifier à nouveau le taux de phosphates de l’eau, et si nécessaire, réitérer l'opération. Il est recommandé de vérifier le taux de phosphates de l'eau une fois par mois durant la haute saison.