Traiter sa Piscine contre l'Algue Moutarde

380 Vues 0 Aimé

La formation d'algues dans les piscines est un problème récurrent qui cause bien des soucis aux propriétaires de piscines. L'algue moutarde fait partie de la longue liste de variétés d’algues dont personne ne veut dans son bassin. Cet article est l'occasion de faire le point sur cette algue particulière et que l'on rencontre de plus en plus en France. Découvrez ce qu'est l'algue moutarde, d’où elle provient et surtout, comment nettoyer une eau verte dans votre piscine.

Qu'est-ce que l'algue moutarde ?

L'algue moutarde est une plante aquatique extrêmement fine qui s’apparente à de la poussière jaune, se soulevant au passage du balai. Également appelée "algue jaune", elle est très volatile et s'installe au fond des piscines et sur les parois.

D'où viennent les algues moutardes ?

L’algue moutarde est un germe transporté dans les grains de sable par le vent et la pluie depuis l'Afrique du Nord et plus précisément des pays du Sahara. Les régions les plus affectées par cette algue sont donc celles où il y a beaucoup de vent et de pluie. Autrement dit, si votre piscine est affectée par ce germe, il y a de fortes chances que les piscines situées dans la même zone géographique le soient aussi.

Comment reconnaître l'algue moutarde ?

Nous l'avons évoque, l'algue moutarde est jaune, fine et poussiéreuse. Elle ne ressemble pas vraiment aux autres algues de piscine. Le principal problème est sa grande volatilité, ce qui la rend difficile à identifier.

Reconnaître algue moutarde piscine

Quel sont les problèmes principaux avec l'algue moutarde ?

  1. Les robot-aspirateur ne permettent pas d'aspirer ce germe.
  2. Les traitements anti-algues classiques sont parfaitement inutiles pour l’éradiquer. 

Traitement de l'algue moutarde

Lorsque vous saurez reconnaître l'algue moutarde, l'enjeux suivant est bien entendu de comprendre quels traitements peuvent en venir à bout.

Un des traitements préventifs que nous pouvons vous recommander est l'installation d'un abri de piscine ou d'un autre volet rigide. Les bâches sont inefficaces dans ce cas à cause des ouvertures qu'elles laissent sur le côté. Toujours pour prévenir la prolifération d'algues dans votre bassin, utilisez un produit de traitement de type stop algue moutarde deux fois par saison.

Si malgré cela vous n'avez pas réussi à empêcher la formation d'algues moutarde, vous devrez vous tourner vers le traitement curatif. Un traitement spécifique pour les éradiquer est le Yellow Shock de HTH ou tout traitement curatif comme le Stop Algues Moutarde (qui peut également agir en préventif ET en curatif). Il faut y associer impérativement le désinfectant habituellement utilisé pour traiter la piscine, à savoir un produit de traitement : chlore, brome, ou de l'oxygène actif.

Les étapes à suivre pour vous débarrasser de l'algue moutarde

  • Analyser votre eau :
    c’est le préalable. Vérifiez que le niveau de ph et de chlore contenus dans votre piscine soit à un taux correct ;

  • Nettoyer votre bassin :
    les parois, les skimmers et autres endroits où se sont déposées les algues doivent être nettoyés à l’aide d’une brosse. Ensuite il faudra nettoyer le fond du bassin avec un balai hydraulique et un robot de piscine

  • Appliquer le traitement :
    Combinez l'algicide et le traitement désinfectant que vous utilisez habituellement pour votre piscine

  • Renouvelez le traitement deux fois de suite :
    une deuxième fois pour poursuivre le traitement curatif et une troisième fois pour éviter une récidive.

Comment nettoyer une eau verte dans ma piscine ?

Les algues ont eu pour effet de verdir d'eau votre piscine ? Attention de ne pas confondre l'algue moutarde avec les algues vertes de piscine.
Une fois que vous avez identifié que vous êtes en présence d'algues moutarde, vous pouvez arranger tout ça en cinq étapes une fois que vous vous êtes débarrassé de ces algues :

  1. Analyser le TAC, le taux de ph ainsi que le TH à l’aide de bandelettes d’analyse ou bien d’un testeur électronique. Dans le cas où ces taux ne sont pas corrects et ajustez-les si besoin.
  2. Laver et désinfecter le système de filtration de la piscine
  3. Laisser le système de filtration de votre piscine tourner en continu
  4. Effectuez un traitement choc en respectant les doses recommandées par chaque notice de produit
  5. Effectuer une floculation en continu

Entretien et nettoyage de ma piscine

Le nettoyage d'une piscine est souvent problématique pour leurs propriétaires, savoir quel produit utiliser entre du brome ou oxygène actif. Une piscine est exposée à toutes sortes de problèmes. Entre les algues, le calcaire et la détérioration des équipements, le plus prudent reste toujours de nettoyer et d’entretenir régulièrement sa piscine. Voici nos conseils pour y arriver :

  • Entretenez l’eau : Pendant son utilisation, à la mise en hivernage et à sa remise en route. Utilisez des produits désinfectants tels que le chlore, le sel d’électrolyseur ou encore l’oxygène actif ;
  • Nettoyez le bassin : Faites-le à la même fréquence que l’entretien de l’eau de la piscine à l’aide d’outils tels que les brosses, le balai aspirateur ou un robot de piscine ;
  • Surveillez le système de filtration : il faut le faire aussi souvent que possible

Pendant l’été, veillez à :

  • Nettoyez l’eau,
  • Contrôlez le ph et le taux de chlore,
  • Vérifiez que le niveau d’eau se situe à la moitié des skimmers,
  • Vérifiez le système de filtration

Profitez maintenant de votre piscine : sans algues, ni verte, ni jaune !

Ce blog vous a-t-il été utile?
Mots clés : Algue, Piscine
Publié dans: Entretien Piscine

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires

Blog navigation

Derniers articles